Victoire du room mate !

La victoire sur Paris-Camembert est revenue à mon compagnon de chambre Cyril Gautier. Un succès initié dès la veille ?

 

Cyril Gautier est nouveau dans l'équipe AG2R La Mondiale. Il a collecté quelques belles victoires dans ces anciennes équipes mais j’ai souvent eu de lui l’image d’un coureur qui attaque beaucoup et pas toujours à bon escient. Je ne le connaissais pas beaucoup et sur ce Paris-Camembert, nous avons fait chambre ensemble. La soirée de samedi a été l’occasion de pas mal discuter. J’avais comme une intuition : on avait beau partir avec une équipe réduite, j’avais bien aimé ce que l’on avait fait vendredi sur la Route Adélie et je pensais que l’on aurait pu faire mieux. Il aurait fallu davantage s’imposer, avoir plus de niaque et montrer qu’on pouvait se bouger pour aller chercher un succès. Avec Cyril, on tenait un possible vainqueur. 

Je me suis permis de donner quelques conseils à Cyril. De l’inciter à rester calme, patienter. Direct Energie allait forcément contrôler pour Bryan Coquard, il était donc possible de rester en retrait sans se mettre en danger, pour abattre nos cartes dans le money time, c’est-à-dire le dernier tour. Et d’ici là, donc, rester en fond de peloton, la jouer économe. Dans l’avant-dernière bosse, Cyril est bien entouré, est remonté aux avant-postes et place une attaque quand une opportunité se présente. Seul Anthony Delaplace le suit, ils font un bout de chemin ensemble et résistent in extremis. Cyril s’impose. 

Ce garçon a vraiment beaucoup de potentiel, et quand il aura peaufiné certains détails, il fera des choses encore plus belles. C’est un mec honnête, droit, un gentil, et ça me tenait à coeur d’essayer de l’aider et par la même occasion d’aider l’équipe. Je remercie d’ailleurs Gilles Mas qui m’a fait confiance en me laissant parler au briefing pour donner le ton. Trop souvent, on essaye de courir à la Sky sur des courses de ce type et ça ne marche pas. Revenir aux fondamentaux a eu du bon et la carte de l’économie a marché. Cyril est capable d’être le plus fort sur le dernier tour d’un circuit et l’a prouvé ce dimanche !

C’est ainsi que l’équipe AG2R La Mondiale est allé chercher sa deuxième victoire de l’année, ce qui fait du bien. Je fais quatrième et permet un joli tir groupé mais ce n’est pas là l’essentiel, même si cela valide mon retour en forme. Il serait bien que la victoire de Cyril marque le début d’une bonne dynamique sur ces courses françaises où les possibilités ne manquent pas, avant qu’il ne parte s’aligner sur les Ardennaises. Il sera au Circuit de la Sarthe, auquel je participerai moi aussi, et je ne serais pas surpris qu’il refasse parler de lui !

Derniers résultats

Date Course Et. Pos. Type